The walking dead saison 2 [X360]

Blog de wakabayashi0003 :Kinto, The walking dead saison 2 [X360]

Ah làlà … Je savais à quoi m’attendre en lançant ce jeu, en repensant à la fin poignante du premier épisode, je me suis préparé psychologiquement à retrouver ce monde impitoyable, mais j’avais vraiment hâte. Hâte parce que le jeu de l’année 2012 m’avait procuré des émotions que seules les séries télé ou les films peuvent procurer, et j’avais envie de voir la suite, voir ce qui arrive au groupe que l’on a suivi avec tendresse, peur, émotion, empathie.

 

Le jeu commence par un « previously » nous remettant directement la fin du 1, l’ambiance est lancée, on est bien de retour dans cet univers génial, je vais tout de suite rappeler  ce que j’ai adoré dans le 1 : c’est le côté humain du jeu. C’est juste incroyable comment la personnalité de chaque personnage ressort, c’est tellement prenant, ils dégagent quelque chose que mêmes énormément d’acteurs ne peuvent faire passer. Pour ce qui est du jeu je ne vais pas en reparler puisque c’est exactement la même chose que le premier niveau jouabilité, donc pour plus d’informations il suffit de relire le test. Alors oui rien n’a changé niveau gameplay, rien n’a changé niveau graphisme, rien n’a changé ou presque niveau son, mais c’est normal parce que le jeu est comme une série que l’on suit, on s’en cogne de tout ça, ce qui est important c’est le scénario et la relation entre les personnages que VOUS tissez. Je rappelle que je le jeu se base sur le fait que c’est vous qui prenez vos décisions, encore une fois il faut relire le premier test, mais là ce que l’on peut dire c’est que vos choix vont encore plus être déterminants, il existe en effet 5 fins différentes, complètement différentes, et là où c’est fort aussi c’est que des choix que vous avez pris il y a deux ans dans la saison 1, ont des répercutions sur la saison 2.  Et que dire de cette fin, cette fin qui vous touche encore une fois (ma fin en tout cas). Ensuite Il s’est passé la même chose qu’avec le premier, on lance le jeu et une fois lancé on ne peut plus s’arrêter tellement c’est hypnotique : on vit avec les héros. La seule chose qui me fait peur aujourd’hui c’est que les fins sont tellement différentes (les personnages mourrants ne sont pas les mêmes, l’endroit que l’on rejoint n’est pas le même etc. )que je me demande comment ils vont faire pour la saison 3… Une toute nouvelle histoire ? Je n’espère pas, mais le challenge pour les éditeurs semblent très difficile maintenant, à suivre !

 

[ 17/20 ]

vendredi 19 septembre 2014 16:43


Star ocean First Departure [PSP]

Blog de wakabayashi0003 :Kinto, Star ocean First Departure [PSP]

Fidèle à moi-même, je passe de Child of light : RPG, à Star ocean first departure : RPG. En effet, j’ai toujours dans un coin de ma tête de finir les vieilles séries mythiques de RPG : Suikoden avec Suikoden V, Final fantasy avec Final fantasy V, Star ocean avec maintenant le 3 etc… J’ai relancé cette quête impossible en faisant le premier épisode de la saga de Enix : Star ocean first departure.  Cet épisode pose les bases de la saga, et on retrouve donc ce que l’on a apprécié (ou pas) dans le deuxième : mélange des univers futuristes et héroique fantasy. Star ocean se passe 20 ans avant The second story, on incarne Roddick, un jeune garçon de la planète Roak,comme on en trouve dans tous les RPG : en manque d’aventure, voulant quitter sa cambrousse etc… du grand classique (chiant oui) dans les rpg, par contre parmi les héros on a rapidementn Ronyx C Kenny et Ilia qui débarquent tout droit de la planète terre : là où c’est super intéressant c’est que l’on a le point de vue de terriens débarquant dans un monde de RPG finalement, ils parlent d’ordinateur, de technologie etc. alors que les héros de Roak n’y comprennent rien et sont en total décalage. Autre chose intéressante c’est que ces deux terriens sont les parents de Claude C Kenny, le héros du second épisode (on retrouve d’ailleurs Ronyx dans Star ocean 2, ce bon vieu commandant barbu). D’ailleurs ce que j’ai trouvé bien c’est qu’en fait on a l’impression que Roddick, le personnage que l’on incarne, est en fait un personnage secondaire qui accompagne Ronyx qui est le véritable leader et héros du jeu, c’est la première fois parmis les dizaines de RPG faits que j’incarne un personnage secondaire qui accompagne un héros (c’est comme si dans FF7 on incarnait Barret accompagnant Cloud) c'est assez déroutant, mais super interessant.

 

Au niveau jeu même : cette refonte PSP est un clone de star ocean 2, on a donc le même système de combat dynamique et réussi, le même système de compétence (cuisine, métallurgie, etc…), à ce niveau là c’est bien. Ensuite niveau sonore : les voix japonaises sont justes excellentes et permettent de s’attacher aux personnages, par contre les musiques sont assez moyennes et répétitives. Pour ce qui est de la durée de vie, j’ai mis 22h à terminer le jeux, en prenant mon temps : assez classique pour l’époque, mais à l’instar de son petit frère, on peut refaire le jeu plusieurs fois pour recruter des personnages différents et vivre donc l’aventure différemment. Enfin au niveau du scénario, très agréablement surpris, je m’attendais à un truc très basique vu l’âge du jeu, mais en fait c’est très sympa , on a du voyage dans l’espace, dans le temps, des oppositions entre modernité et temps anciens, du star ocean en somme.

 

En conclusion, un bon petit RPG sympathique, classique dans son déroulement, surprenant dans certains autres domaines, très oubliable dans d’autres. Star ocean est vraiment une bonne série et ce premier épisode lui fait honneur.

 

[14/20]

jeudi 11 septembre 2014 17:51


Child of Light [ PS3 ]

Incroyable ! C’est le premier mot qui me vient pour décrire l’expérience de jeu que m’a offert Child of light. J’attendais ce jeu cette année, je crois que j’en parlais dans mon bilan 2013, mais il s’agit d’un jeu indépendant et dématérialisé donc on ne s’attend pas forcément à grand-chose non plus, et pourtant …

 

Child of Light est un RPG à l’ancienne, ressemblant à un Valkyrie profile, c'est-à-dire que le jeu se passe en scrolling horizontale, comme un jeu de plate forme. Le jeu est d’une beauté hallucinante, chaque tableau est peint à la main, enchanteur, à la personnalité forte et enchanteresse, ensuite la jouabilité : le système de combat au tour par tour est tout droit repris de Grandia, autant dire un des meilleurs systèmes de RPG au tour par tour : dynamique, technique et prenant. Ensuite au niveau des musiques : juste magiques, je n’ai pas d’autres mots, tous les thèmes sont magnifiques et poétiques, et le thème principal se grave dans votre esprit à l’instar de celui de Final Fantasy 6 ou de Chrono Cross (oui rien que ça !). Niveau durée de vie, rien à redire, avec un jeu indépendant on aurait pu croire à un jeu ultra court, mais j’ai mis une vingtaine d’heures à le finir entièrement (en difficile directement comme toujours pour moi pour ce genre de jeu, d’ailleurs le fait de jouer en difficile offre une expérience de jeu superbe, absolument tous les combats sont ultra techniques et du coup grisants, je pense que celui qui le fait en normal va être assisté comme toujours de nos jours et le finir en 10-15 heures), ce qui est plus que correct, je rappelle quand même que c’est la même durée de vie que l’adulé chrono trigger, ou que Eternal Sonata. Enfin, point important des RPG, le scénario : c’est juste excellent, féérique, plein de profondeur, de sens cachés, et surtout d’une poésie hallucinante et ce qu’il faut préciser c’est que le jeu est tout en rimes ! oui oui tout en rimes ! Tous les dialogues sont poésies, et riment à chaque fois : chapeau les traducteurs !

 

Vous l’aurez compris j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce jeu, et c’est normal : RPG à l’ancienne, poétique, unique, avec des musiques magnifiques, un scénario qui reste, bref tout pour plaire, ah oui et détail sympa : le jeu est sorti à 15 euro ( !!!!!!!!!) Je n’en reviens toujours pas, c’est quoi ce jeu qui sort de nulle part ????

 

[19/20]

jeudi 31 juillet 2014 11:55


New super Mario & Luigi U [WiiU]

Blog de wakabayashi0003 :Kinto, New super Mario & Luigi U [WiiU]

New super Mario bros U est la suite de l’exellent épisode Wii, alors je vais être direct, c’est ni plus ni moins que l’épisode Wii en HD. En effet, on a exactement la même jouabilité, le même genre de niveau, de piège, de structure, toujours exactement le même système de pièce étoile etc. C’est en fait le Mario Wii U avec de nouveaux niveaux. Parmis les maigres nouveautés on a la nouvelle transformation : l’eccureuil, qui est plus ou moins une variante du raton laveur de Mario bros 3 ou de la cap de Super Mario World, ensuite on a les mini yoshi (un qui fait de la lumière, un qui vole et un qui envoi des bulles). Au niveau de l’aventure : c’est tout. Alors on prend tout de même plaisir à parcourir les 9 mondes et à chercher les pièces étoiles puisque la jouabilité et le fun des mario n’est plus à démontrer mais force est de constater qu’on est dans un gros déjà vu.

 

Le bon ajout du jeu à mon sens c’est le mode défi qui consiste, comme son nom l’indique, à proposer au joueur des défis très variés comme par exemple : terminer un niveau dans un temps imparti, sans tuer un ennemi, sans toucher le sol, sans collecter la moindre pièce etc, c’est très varié et prenant, presque plus que l’aventure.

 

Enfin je précise que j’ai fait le jeu New super Mario bros and luigi U, c'est-à-dire le Mario Wii U + son « DLC » donc je juge le tout comme un seul jeu. Concernant la parti Luigi U, c’est exactement la même chose mais avec la jouabilité de Luigi dans mario bros 2, c'est-à-dire un personnage qui glisse mais qui saute plus haut et plus longtemps, ensuite les niveau sont plus petits mais plus corsés, le tout à finir en moins de 100 secondes à chaque fois, c’est relativement sympa comme ajout à l’aventure principal de mario et cela ralonge la durée de vie de 5 ou 6 heures.

 

En conclusion, le jeux « New super mario and luigi U » est généreux dans le contenu ( l’un sans l’autre, plus du tout) mais repose sur des acquis et une faignantise flagrante ce qui est fort dommage, en réalité il s’agit d’un bon jeu mais qui sort avec 10 ans de retard quasiment, c’est donc difficile de trouver ce jeu grandiose, surtout quand à côté on a maintenant le mario 3D world et Donkey kong tropical freeze.

 

14/20

jeudi 24 juillet 2014 11:43


Mario kart 8 [ Wii U ]

Blog de wakabayashi0003 :Kinto, Mario kart 8 [ Wii U ]

Il y a quelques années j’écrivais ici le test de mario kart 7 que je considérais comme le meilleur mario kart de la série, qu’en est-il de sa suite ?

 

Mario kart 8 est donc le nouveau venu de la saga sur console de salon, le premier en hd, et le rendu est jolie de premier abord, jouer à un mario kart en haute définition c’est classe : les personnages et kart sont jolies, les nouveaux tracés sont beaux, les anciens sont pour la plupart merveilleusement refaits. Ensuite niveau jouabilité, on est en terrain connu, en effet elle est très proche de celle de la version 3DS, pour ne pas dire que c’est la même, de plus cette version Wii U reprend les codes de la version portable : séquences sous-marines, aériennes, kart personnalisables, retour des pièces et j'en passe. Pour terminer, l’énorme point fort de ce jeux c’est évidemment son mode online : aucun lag, éclate totale.

 

Parmi les défauts, tout d’abord la sélection des personnages, pourquoi avoir mis tous ces « baby », baby mario et luigi pourquoi pas mais baby peach daisy et harmonie, quelle blague, alors qu’au même moment on a la disparition de Diddy kong, de Birdo, de Bowser junior, de para troopa ou encore de Boo. On aurait même pu avoir Cranky kong et Dixie avec le récent donkey kong country. Ensuite au niveau du solo, on a malheureusement le minimum syndical, toujours aussi efficace certes, mais on déplorera la disparition des défis de la version DS, des superbes courses à 8 fantômes de la version 3DS, et surtout : quelle facilité ! On termine le jeu avec les trois étoiles sans grands problèmes, de même pour les fantomes Nintendo, qui à l’époque de la game cube étaient des défis insurmontables, là : aucuns soucis. Enfin au niveau online, le mode coupe de la version 3DS a bizarrement disparu, avant on pouvait lancer une coupe de 4 courses classiques mais en ligne, là non : étrange et surtout très dommage, c’était un des meilleurs modes de la version 3DS.

 

En conclusion, je dirais que mario kart 8 est clairement une version Mario kart 7 HD, en effet la jouabilité est sensiblement la même, les mécaniques aussi, et la seule nouveauté : la gravité, n’apporte vraiment pas grand-chose. Mais l’énorme point fort par rapport à ses ainés, c’est l’équilibrage, enfin le Skill entre en compte, en tout cas bien plus que sur la version Wii. Il ne surpasse pas la version 3DS qui avait le mérite d’apporter toutes les nouveautés qu’on connait maintenant sur Wii U, avec en plus de meilleurs modes en ligne et solo. Cependant ce mario kart 8 reste un excellent cru qu’on aurait tord de bouder tellement le jeu se veut fun et ultra addictif, et surtout c'est toujours plus plaisant à jouer sur sa télé, Mario kart reste le maître du multi joueur, un Must have de la Wii U.

 

[18/20]

mardi 17 juin 2014 17:50


|

Accueil | PC | PS3 | 360 | Wii | 3DS | DS | PSP | IPHONE | Web |
Jeux du moment : Battlefield 3 PC | Battlefield 3 PS3 | Minecraft 360 | FIFA 12 Wii | FIFA 12 DS
ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à wakabayashi0003

Vous devez être connecté pour ajouter wakabayashi0003 à vos amis

 
Créer un blog